× Papier timbre Petites gabelles Etats provinciaux Bateau-maire Dieuze Franc-Lyonnais Lieues limitrophes Conflits de juridiction Bureau des privilegies Delivrance Conge de remuage Peyriac et Sigean Sel de salaison La Rochelle Regie des accises de Prusse Guerande Richelieu (ville de) Douane de Lyon Vin Conseil (de la Ferme generale) Traites Contrebande Turenne (Vicomte) Pays de Salines Darigrand Edme-François (1735-apres 1796) Agenais Allemagne Sel gris Descente(s) Le Havre Brouage Proces-verbal Clermontois Traite de Tadoussac Seine (bassin de la) Cartes (droits sur) Vexations Cuirs et peaux (droits sur) Privileges Prohibition Alsace Droits reserves Touques Cabaret, cabaretier Remontrances Boucher, boucherie (droits) Annuel (droit) Tabac etranger Tonneins Welferding (Sarreguemines) Franche-Comte Patente du Languedoc Bearn Marque d'or et d'argent (droits) Bordeaux Adjudicataire Traite d'Arsac Pancarte Sedan (principaute) Faux-saunage Regrat, regrattier Franc-sale Billet sommaire Lyon, Lyonnais Tremie Denier Saint-Andre Maitre des ports Grenier a sel Registre sexte Rebat (feuille de) Agent Quetes Visite de bateaux Billet de finances Rosiere, Rosieres Commis aux caves Gros (droits de) Indult (droit) Passavant Bureau de conserve Penthiere Dechet Aigues-Mortes Sel de franchise Flandres Billet de gabellement Rochefort Peccais Espagne Bourgneuf (baie de) Canada Provinces a l'instar de l'etranger effectif Ferme generale Roussillon Serment de catholicite Porte-a-col Normandie Depot (magasin general de sel) Douane de Valence Ordonnances Trepas de Loire Picardie Mur des Fermiers generaux Bureau du contentieux Traite d'Anjou Traite des noirs Re (ile de) Inscription de faux Registre-journal Boissons (droits d'inspecteurs aux) Banvin (privilege du) Traite de Charente Sete Levant Huiles et savons Limousin Quatrieme (droits de) Sel d'aumone Provinces reputees etrangeres Domaine d'Occident Riviere (droits de) Fraude Pays-Bas (espagnols puis autrichiens) Arles Peche Suisse Pont-de-Beauvoisin Dieppe Maspfenning (droit de) Labourd (pays de) Rethel, Rethelois Privilegies Passe-debout Marque de fer (droits sur) Provence Domaine Berry Controle des actes (droits de) Regie generale des aides Benefices (de la Ferme generale) Sac, sacquerie Patache Peages Berre (salins de) Lorraine Alun (droits sur) Deliberation Angleterre Marseille Soldat Nassau (Maison) Montcornet Registre Passeport Bayonne Boutavant Transit Papiers et cartons Table de mer Inventaire Barriere d'octroi Joigny (droit du pont de) Masse Maconnais Gex (pays de) Porteur de sel The Provinces des Cinq grosses fermes Camargue Hotel des Fermes Amidon (Droits sur) Fonds de ferme Courtiers-jaugeurs (droits) Sucre Rochechouart Bande, banditisme Sel de salpetre Authie (riviere) Montmorot Intendant Aides Cour des aides Champagne Subvention (droits de) Bandouliere Foraine Declaration Hainaut Ingrandes Bretagne Dombes Passavant (seigneurie de) Gascogne Caution, cautionnement Anjou Grandes gabelles (pays de) Quart Bouillon (Pays de) Colonies Voiture (de sel) Sel de morue Receveur particulier Huitieme (droits de) Ecrou pour fraude Mandrin Louis Drogueries et epiceries Depots (regie des) Salines (marchandises de) Dunkerque Etain Eaux-de-vie Pays redimes Nantes Bourgogne Biere Bon de masse Directeur, direction des fermes Rouen Sisteron Comtat-Venaissin Tabac Minot Touraine Droits reunis Acquit a caution Juridiction des traites Receveur general des fermes Sous-ferme Croupe, croupier Acquit de paiement Artois Septemes (Les Pennes) Cafe Arc-et-Senans Comptes, comptabilite Auvergne Election, elu Languedoc Toiles de coton (blanches peintes et imprimees) Brigade, brigadier Allege Salins Clerge Compagnie des Indes orientales Cambrai, Cambresis Paris (freres) Dieppedalle Sault (comte de) Cinq sous (droits) Registre portatif Gabelles Rhone Dauphine Sel d'Epsom Accommodement Visite Sols pour livres (sur le droit des fermes) Savoie Acte de societe Amende Bail Bureau des Finances Bureau du commerce Commission Contrainte Controleur Inspecteur Montauban Poitou Proces des Fermiers generaux Femmes et filles Rebellion Retraite Saisie Tournee Fermier general de correspondance Sel national Douane Droits d'entree a Paris Banlieue (droits de la) Entrepot (de transit)



Sel de salaison

Marie-Laure Legay





Le sel de salaison devait s’acheter directement au grenier, contrairement au sel pour pot et salière vendu par le collecteur de la paroisse ou le regrattier. Le chef de feu déclarait ses salaisons, menues (beurre, lards…) ou grosses (viandes, poissons…). Le receveur en tenait registre et délivrait des billets d’achat. L’édit de juin 1660 (article X), l’ordonnance de 1680 (titre XV), comme le règlement du 25 juin 1719 étaient clairs sur ces dispositions.

Billet pour salaisons, AD Calvados, 3C 9, grenier de Caen, 1736.

   La Ferme générale dut néanmoins lutter contre des pratiques frauduleuses qui consistaient, notamment pour les familles peu nombreuses des pays de grandes gabelles soumises au minot pour 14 personnes, à utiliser le sel d’impôt pour les salaisons. Il fallut donc instituer des contrôles des viandes et poissons salés à domicile. Toutefois, les employés tiraient peu de profit de ces contrôles et la Ferme générale dut les rappeler à l’ordre : « Il est nécessaire que dans le tems de l’année où se font les salaisons, les employés parcourent successivement les paroisses pour en imposer aux particuliers qui seraient tentés d’y employer du faux sel et pour mettre dans leur travail l’espèce de méthode qui peut les rendre utile. Il est nécessaire que les receveurs forment annuellement un relevé des particuliers qui lèvent à leur grenier pour grosses salaisons afin que s’ils ne reviennent pas l’année suivante dans le tems ordinaire des salaisons et que l’on puisse charger les employés de faire les vérifications relatives. Il arrive souvent que les employés négligent de suivre ces opérations lorsqu’il n’en résulte aucune saisie et lorsque la modicité des accommodements auxquels on se prête les met dans le cas de retirer moins d’avantage ; mais l’utilité de ce genre de travail ne doit point s’apprécier par le nombre des contraventions constatées, elle porte essentiellement sur l’impression que font dans le public ces démarches de la Régie et sur la cessation d’abus qui se renouveleroient à mesure que l’expérience feroit connaître qu’on peut les commettre impunément ».

  La difficulté tenait aussi dans le fait que tous les greniers ne délivraient pas de billets de salaison. Celui de Langres négligeait cette procédure, ce qui valut au dénommé Martel la saisie de 514 fromages par les commis de la Ferme, saisie jugée vexatoire (1748). Malgré les instructions, la fraude perdura. Le cabaretier Jacques Odillard, sur la paroisse de Roupperoux, fut condamné à 300 livres d’amende et ces lards salés saisis faute d’avoir pu présenter son billet aux brigadiers du Mans (1722) ; de même pour Jean Rocher, boulanger de Cossé en 1725 (arrêt du 13 mai 1727)… Cette fraude ordinaire bénéficiait de la clémence des juges locaux et de la compréhension des officiers du grenier qui accordaient des permissions de conversion du sel d’impôt excédent en sel de salaison, à l’instar des officiers du grenier de Pouancé (1724), de ceux du grenier de Ponteau-de-mer dont les dix sentences de modération furent cassées par l’arrêt du Conseil du 2 octobre 1731, ou encore du juge des gabelles de Guise (1776). Une fois utilisé aux salaisons, le sel devenu immonde devait être jeté et non réemployé, sauf circonstances exceptionnelles comme pénurie pendant la guerre. Les mégissiers qui utilisaient le sel immonde pour l’apprêt de leurs cuirs furent systématiquement condamnés.





Sources et références bibliographiques:

    Sources archivistiques:
  • AN, G1 91, dossier 24 « Note sur les salaisons », s.d..

    Sources imprimées:
  • Arrêt de la Cour des aides qui confirme une sentence du grenier à sel de Langres, du 10 mai 1748 et juge que le registre des déclarations de grosses salaisons est un simple registre de régie, dont la tenue depend seule du fermier, sans qu'il ait trait à celui ordonné par l'ordonnance des gabelles de 1680, 28 août 1748.
  • Arrêt du Conseil d'Etat qui casse une sentence des officiers du grenier à sel de Bonnetable, condamne le nommé Odillard en 300 livres d'amende faute par lui d'avoir levé du sel au grenier par extraordinaire et d'avoir fait déclaration des salaisons qu'il entendait faire, 18 août 1722.
  • Arrêt du Conseil d'Etat qui casse et annulle les sentences rendues par les juges des gabelles de Guise, le 18 juin 1776 et leur fait défenses d'accorder aucune permission d'employer en salaison le sel d'impôt, lorsque l'imposition totale de la paroisse n'excédera pas un minot pour 14 personnes, 11 février 1777.
  • Arrêt du Conseil d'Etat qui défend aux officiers des greniers à sel d'accorder aucunes permissions pour convertir le sel d'impôt en grosses Salaisons que du consentement par écrit du commis du fermier, 25 janvier 1724.
  • Arrêt du Conseil d’Etat du roy, qui casse dix sentences renduës par les officiers du grenier à sel de Ponteau-de-mer, par lesquelles ils avoient modéré les amendes encouruës par plusieurs particuliers, chez lesquels il a esté fait des saisies de lard salé, faute d'avoir levé du sel pour lesdites grosses salaisons, pour usage de faux sel, 2 octobre 1731.
  • Sentence de la juridiction des gabelles qui confisque du sel immonde provenant de Salines de maquereau saisi chez J. Frère, tanneur et hongrieur de Beaumont-sur-Oise, le condamne en 200 livres d'amende et en la restitution des droits de gabelles, 20 janvier 1744.
  • Édit du Roy portant règlement, tant pour la Ferme générale des gabelles de France que pour les peines des faux-sauniers, impost du sel, usage de la tremuye, cheptelliers, regratiers, salaisons en mer, sel blanc de Normandie et d'Artois, etc., donné à Bordeaux en juin 1660.






Citer cette notice:

Marie-Laure Legay, « Sel de salaison » (2023) in Marie-Laure Legay, Thomas Boullu (dir.), Dictionnaire Numérique de la Ferme générale, https://fermege.meshs.fr.
Date de consultation : 14/07/2024
DOI :








×
❮ Liste des notices
publiées