× Papier timbre Petites gabelles Etats provinciaux Bateau-maire Dieuze Franc-Lyonnais Lieues limitrophes Conflits de juridiction Bureau des privilegies Delivrance Conge de remuage Peyriac et Sigean Sel de salaison La Rochelle Regie des accises de Prusse Guerande Richelieu (ville de) Douane de Lyon Vin Conseil (de la Ferme generale) Traites Contrebande Turenne (Vicomte) Pays de Salines Darigrand Edme-François (1735-apres 1796) Agenais Allemagne Sel gris Descente(s) Le Havre Brouage Proces-verbal Clermontois Traite de Tadoussac Seine (bassin de la) Cartes (droits sur) Vexations Cuirs et peaux (droits sur) Privileges Prohibition Alsace Droits reserves Touques Cabaret, cabaretier Remontrances Boucher, boucherie (droits) Annuel (droit) Tabac etranger Tonneins Welferding (Sarreguemines) Franche-Comte Patente du Languedoc Bearn Marque d'or et d'argent (droits) Bordeaux Adjudicataire Traite d'Arsac Pancarte Sedan (principaute) Faux-saunage Regrat, regrattier Franc-sale Billet sommaire Lyon, Lyonnais Tremie Denier Saint-Andre Maitre des ports Grenier a sel Registre sexte Rebat (feuille de) Agent Quetes Visite de bateaux Billet de finances Rosiere, Rosieres Commis aux caves Gros (droits de) Indult (droit) Passavant Bureau de conserve Penthiere Dechet Aigues-Mortes Sel de franchise Flandres Billet de gabellement Rochefort Peccais Espagne Bourgneuf (baie de) Canada Provinces a l'instar de l'etranger effectif Ferme generale Roussillon Serment de catholicite Porte-a-col Normandie Depot (magasin general de sel) Douane de Valence Ordonnances Trepas de Loire Picardie Mur des Fermiers generaux Bureau du contentieux Traite d'Anjou Traite des noirs Re (ile de) Inscription de faux Registre-journal Boissons (droits d'inspecteurs aux) Banvin (privilege du) Traite de Charente Sete Levant Huiles et savons Limousin Quatrieme (droits de) Sel d'aumone Provinces reputees etrangeres Domaine d'Occident Riviere (droits de) Fraude Pays-Bas (espagnols puis autrichiens) Arles Peche Suisse Pont-de-Beauvoisin Dieppe Maspfenning (droit de) Labourd (pays de) Rethel, Rethelois Privilegies Passe-debout Marque de fer (droits sur) Provence Domaine Berry Controle des actes (droits de) Regie generale des aides Benefices (de la Ferme generale) Sac, sacquerie Patache Peages Berre (salins de) Lorraine Alun (droits sur) Deliberation Angleterre Marseille Soldat Nassau (Maison) Montcornet Registre Passeport Bayonne Boutavant Transit Papiers et cartons Table de mer Inventaire Barriere d'octroi Joigny (droit du pont de) Masse Maconnais Gex (pays de) Porteur de sel The Provinces des Cinq grosses fermes Camargue Hotel des Fermes Amidon (Droits sur) Fonds de ferme Courtiers-jaugeurs (droits) Sucre Rochechouart Bande, banditisme Sel de salpetre Authie (riviere) Montmorot Intendant Aides Cour des aides Champagne Subvention (droits de) Bandouliere Foraine Declaration Hainaut Ingrandes Bretagne Dombes Passavant (seigneurie de) Gascogne Caution, cautionnement Anjou Grandes gabelles (pays de) Quart Bouillon (Pays de) Colonies Voiture (de sel) Sel de morue Receveur particulier Huitieme (droits de) Ecrou pour fraude Mandrin Louis Drogueries et epiceries Depots (regie des) Salines (marchandises de) Dunkerque Etain Eaux-de-vie Pays redimes Nantes Bourgogne Biere Bon de masse Directeur, direction des fermes Rouen Sisteron Comtat-Venaissin Tabac Minot Touraine Droits reunis Acquit a caution Juridiction des traites Receveur general des fermes Sous-ferme Croupe, croupier Acquit de paiement Artois Septemes (Les Pennes) Cafe Arc-et-Senans Comptes, comptabilite Auvergne Election, elu Languedoc Toiles de coton (blanches peintes et imprimees) Brigade, brigadier Allege Salins Clerge Compagnie des Indes orientales Cambrai, Cambresis Paris (freres) Dieppedalle Sault (comte de) Cinq sous (droits) Registre portatif Gabelles Rhone Dauphine Sel d'Epsom Accommodement Visite Sols pour livres (sur le droit des fermes) Savoie Acte de societe Amende Bail Bureau des Finances Bureau du commerce Commission Contrainte Controleur Inspecteur Montauban Poitou Proces des Fermiers generaux Femmes et filles Rebellion Retraite Saisie Tournee Fermier general de correspondance Sel national Douane Droits d'entree a Paris Banlieue (droits de la) Entrepot (de transit)



Péages

Marie-Laure Legay





La Ferme générale réglait des droits de péage sur ses voitures de sel, tant dans le ressort des grandes gabelles, notamment à La Rocheguyon, que dans les provinces sous régime privilégié, comme par exemple à l’archevêque d’Albi, aux coseigneurs d’Avignon, à la douane de Valence, au péage de La Voulte, au marquis de La Baume d’Autun pour son péage de Rochebrune…

Dans le ressort des gabelles de France, le sel destiné aux greniers et magasins du roi n’était pas soumis aux péages, sauf aux droits des seigneurs ou particuliers qui en jouissaient en vertu du règlement de 1546. Par ce règlement, François Ier avait converti en argent les péages de la Seine qui s’exigeaient jusque-là en sel et avait reconnu à quelques propriétaires seulement le droit de continuer un prélèvement en nature.

Quelques contestations s’élevèrent entre les Fermiers généraux et les propriétaires de péage comme celui de Forges, qui levait 19 sous et deux deniers par bateau-maire chargé de sel, ou ceux d’Avignon qui étaient en possession de lever un minot pour chaque muid pesant 72 quintaux sur toutes les barques tirées sur le Rhône et passant devant la ville. Déterminé à réduire les péages pour libérer le commerce intérieur, le gouvernement exigea la présentation des titres des propriétaires, ce qui engagea la Ferme à contester certains droits, et les propriétaires à se défendre ardemment. En 1773, Madame de Bellefond de Ruillé, propriétaire de la seigneurie de Cheffes se défendit contre les Fermiers généraux pour maintenir son droit de prélever sept boisseaux de sel, mesure de Crissé, pour chaque bateau de sel, et celui d’être livrée à Cheffes même et non au grenier d’Angers. Toutefois, elle perdit son combat car le péage fut converti en une redevance annuelle de 900 livres le 14 avril 1780. On admit seulement pour sa consommation le prélèvement de quatre minots de sel, délivrés au grenier. En 1779, les coseigneurs d’Avignon réussirent à maintenir leurs droits de prélèvement en nature d’un minot par muid contre les prétentions de l’Inspecteur général du Domaine.

A La Rocheguyon, l’adjudicataire de la Ferme devait cinq minots et demi par bateau-maire ou allège portant 38 setiers et demi de sel au moins au seigneur du lieu. Dans ce dernier cas, le droit de péage du par la Ferme pouvait être assimilé à un privilège de franc-salé. En effet, le seigneur du lieu, le duc de La Rochefoucauld pouvait prélever sur son péage la quantité de sel qui lui convenait pour la provision de ses maisons, tant à La Rocheguyon qu’à Paris, le surplus étant stocké en magasin. Son héritière, la duchesse d’Enville, Louis Elisabeth de La Rochefoucauld, l’entendait ainsi et voulut faire passer les 24 minots dus au titre de son péage de La Rocheguyon directement à Paris pour les commodités de sa Maison (1763). Les contestations qui s’ensuivirent ne vinrent pas à bout de ses privilèges confirmés encore par l’arrêt du 24 septembre 1775.

Au total, les comptes des péages, rares, font voir que les voitures de sels pour une année, réglaient dans le ressort des grandes Gabelles pour plus de 10 000 livres de droits sur un an ; 11 054 livres en 1782 (2e année du bail Salzard) ; 10 721 livres pour 1785 (5e année), le tout pour la Seine et ses affluents. Il faut néanmoins ajouter les droits prélevés sur le Rhône et dans les autres provinces. Les droits de péages des villes et seigneuries furent abolis par décret de l’Assemblée nationale en mars 1790.

Notons également que certains péages étaient levés pour le compte du roi comme celui de Châlons-sur-Saône ou de Montélimar. Celui de Châlons se décomposait pour 2/3 au profit de la ville et pour 1/3 au profit de M. de Beringhen. M. de Beringhen, premier écuyer, en jouissait comme héritier de la Maison d’Uxelles, mais les droits furent réunis au Domaine en 1760 (arrêt du Conseil du 29 novembre). Le roi en prit possession le 30 avril 1763 et en fit l’objet d’un bail de six ans dont le fermier des Domaines réunis jouit à partir du premier janvier 1765. Le péage de Montélimar fut réuni au Domaine du roi par arrêt du 15 juillet 1770, lorsque Louis XV acquit du prince de Soubise la portion venue de la maison de Ventadour. Ce péage était tenu en copropriété avec le prince de Monaco. Toujours sur le Rhône, le péage du Paty était également réuni au Domaine.





Sources et références bibliographiques:

    Sources archivistiques:
  • AN, Z1A 214, « Compte unique de Claude Boutet, adjudicataire général de la Ferme générale des Gabelles de France et des évêchés de Metz, Toul et Verdun, des salines et domaines de Lorraine, et du comté de Bourgogne, des fermes générales des aides et entrées de Paris et Rouen, et des droits joints… du premier octobre 1680 au 30 septembre 1681 ».
  • AN, H4 2953 1, « Extrait du Bail des fermes générales de 1726 concernant les Péages ».
  • AN, H4 2953 2: Mémoire pour le sieur Pierre Moulas, receveur des Péages des Domaines du roi, de ceux de son Altesse le Prince de Monaco, en la ville de Montélimar, de l’Imprimerie Giroud, 1777, 47 p.
  • AN, G1 98, Voitures des sels, dossier 8 : « Péages de La Rocheguyon », dont Arrêt du Conseil d’Etat du roi qui maintient la dame Duchesse d’Enville dans la possession jouissance des Droits de Péages par elle prétendus, tant par eau, sur la Rivière de Seine, à la Rocheguyon, que par terre audit lieu suivant les tarifs y mentionnés, 24 septembre 1775 signé de Crosne, imprimé à Rouen, chez Richard Lallemant, 1775  dossier 13 : « Compte des péages 1781-1785 »  dossier 17 : « péage de Cheffes ».
  • AD de l’Hérault, 1B 40 : 1731, f°1096 : Abonnement des fermiers généraux pour les droits de péage du baron de Lescure (entrepôt d'Espalion et chambre d'Albi) moyennant 3 minots de sel.


    Bibliographie scientifique:
  • A. Conchon, Le péage en France au XVIIIe siècle, Paris, CHEFF, 2002.




Citer cette notice:

Marie-Laure Legay, « Péages » (2023) in Marie-Laure Legay, Thomas Boullu (dir.), Dictionnaire Numérique de la Ferme générale, https://fermege.meshs.fr.
Date de consultation : 13/07/2024
DOI :








×
❮ Liste des notices
publiées